Dévalorisé(e), culpabilisé(e), humilié(e). Et si

Prendre rendez-vous
navigate_before
Dévalorisé(e), culpabilisé(e), humilié(e). Et si

Date de publication : 26/05/2024

c'était du harcèlement psychologique. Ce qu'il (ou elle) vous dit n'est pas grave mais impossible d'en rediscuter, il (ou elle) se met tout de suite en colère ... et si vous étiez victime de violences psychologiques ou émotionnelles ?
Vous pensez que seule la violence physique est anormale et punie ?
La violence psychologique est la violence la plus méconnue, la plus difficile à identifier, la plus subtile. Elle ne laisse pas de marques sur le corps. Insidieuse, vous pouvez en souffrir un moment avant de réellement en prendre conscience et de mettre le doigt sur le problème. Elle n'est pas anodine, car elle atteint l'estime de soi et la santé psychologique des victimes.

Découvrez dans cet article si vous êtes une victime de violences psychologiques : chantage affectif, contrôle et emprise, mode passif-agressif, dépendance, harcèlement ...

... ce n'est pas vous qui êtes en cause, mais c'est l'autre qui a un problème et doit "se faire soigner".

Violence conjugale, harcèlement moral, abus, maltraitance psychologique, violence émotionnelle ... oui ça s'appelle comme ça.
Il n'est pas question de normaliser ce type de violence psychologique.
Les mécanismes des maltraitances psychologiques sont au départ difficiles à repérer mais dès qu'on les reconnait, il s'agit d'agir.
Nous détaillerons comment reconnaitre une violence verbale, une violence psychologique ou une violence émotionnelle.
Ce qu'il faut faire pour ne plus les subir et comment s'en sortir.

Est-ce que vous êtes victime de violence psychologique ou de violence émotionnelle ?

C'est quoi le harcèlement ou la violence psychologique ?

La violence psychologique consiste à nier les choix et la volonté de l'autre, à lui imposer ses choix.

L’auteur de violence psychologique met en place une stratégie d’emprise destinée à dévaloriser la victime, à la priver de toute autonomie et à la convaincre de ses incapacités et de son infériorité par rapport à lui.

Une victime de violence psychologique aura souvent du mal à se reconnaître comme victime, car, bien souvent, elle a perdu toute estime d'elle-même et s'accuse à tort de tous les maux qu'elle supporte.

Et ça commence souvent de façon détournée.
Par exemple, un compagnon peut vous demander de mettre tel ou tel vêtement, de porter telle ou telle coiffure, puis va vous l'imposer. Il va aussi jusqu'à vous interdire de fréquenter telle ou telle personne. Et puis ....

Pourquoi est-ce que c'est difficile de comprendre que vous subissez une violence psychologique ?

Où peut s'installer la violence psychologique ?

Comment voir la violence conjugale psychologique dans le couple ?

Comment se sortir de la violence psychologique ?


Cet article est en cours de rédaction.
Si vous pensez en être victime, n'hésitez pas à me contacter. Il n'est pas souhaitable d'attendre, le problème ne se résoudra par tout seul.

Si cet article vous intéresse, vous pouvez vous abonner à la page Facebook du site, vous y serez informé de la sortie de l'article.


Auteur : Karine BIAVA (2024)
Psychothérapie et Art-thérapie à Peymeinade 06 530


Si vous sentez que vous avez besoin d’aide et de conseils car vous pensez être victime de violence psychologique, de maltraitance émotionnelle ou de manipulation mentale, vous pouvez entreprendre des séances de thérapie pour solutionner durablement votre situation.

N'hésitez pas à prendre rendez-vous (hypnose, PNL, IMO, EMDR - DMS, art-thérapie, thérapies émotionnelles, thérapie des schémas, thérapie de reprogrammation de la mémoire ou thérapie de la cohérence).

La théorie est une chose, en profiter vraiment en est une autre.
Une séance suffit pour répondre à une question.
Une thérapie est efficace durablement que après plusieurs séances.


D'autres articles sur ce sujet dans le BLOG ? Regardez ici.

Cet article vous a plu ? Si vous voulez échanger sur cet article, je le ferai bien volontiers avec vous. Pour ceci vous pouvez utiliser le formulaire de contact.